Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : compromis sur avril 2018 pour l'élection présidentielle

RDC : compromis sur avril 2018 pour l'élection présidentielle

République démocratique du Congo

Le président congolais, Joseph Kabila reste en fonction qu’en avril 2018 tandis qu’un membre de l’opposition occupera la fonction de Premier ministre.

Cela est l’accord qu’opposition et pouvoir ont signé dans le cadre du dialogue national dimanche.

Selon un média local, les différentes parties du dialogue ont se sont entendus sur la date d’Avril 2018 proposée par la commission électorale du pays, et le dépôt de candidatures pour l‘élection présidentielle est prévu pour octobre 2017.

«  Ces compromis ont été faits pour donner la meilleure chance à l’accord afin d‘être appliqué », a dit Jean Baudouin Mayo, leader du UNC à Top Congo FM.

La principale coalition de l’opposition dirigée par Etienne Tshisekedi était absente du dialogue. Elle a par ailleurs rejeté l’accord.

«  Cela ne représente pas le désir inclusif du peuple congolais. C’est un non-événement », selon Martin Mukonkole de l’UDA.

Le président de la société civile congolaise, Tshombela Jonas, a exprimé son inquiétude à propos de l’accord affirmant qu’il aura des défis, car il n’a été ‘‘inclusif’‘.

L’accord a été signé sous la supervision du médiateur de l’Union africaine, Edem Kodjo, à l’hôtel rivière du Congo.

La RDC fait face à beaucoup de critiques et de sanctions après que la commission électorale a reporté la date de l‘élection présidentielle, prévue pour le 20 décembre, vers fin 2018 pour « contraintes logistiques ».

Voir plus