Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'hommage du Congo aux victimes du département du Pool

L'hommage du Congo aux victimes du département du Pool

Congo

Le Congo a rendu hommage aux victimes du pool mardi.

Selon le bilan officiel, au moins 21 personnes dont 11 de la force publique ont perdu la vie dans les violences dans le département du Pool. La cérémonie en leur honneur s’est déroulée sur l’esplanade du Palais des congrès à Brazzaville en présence du chef de l’Etat et d’environ 2000 personnes. Les parents des victimes sont inconsolables.

« Dans un pays où tout est mélangé : il y a la politique, le social et puis on ne sait pas à quel saint se vouer vous voyez comme on est perdu. On ne sait plus quoi faire (…). A peine il y a eu l’élection (présidentielle en mars), on a acclamé, on a sauté et puis après ce sont les pleurs, vous voyez ce que ça fait… C’est une immense douleur, atroce et indélébile parce que c’est ineffaçable. On ne peut pas concevoir cela », déplore un parent de victime.

Les victimes ont été tuées au cours des affrontements survenus depuis septembre dernier dans la région du pool. Le gouvernement accuse la milice du chef rebelle Frédéric Bintsamou plus connu sous le nom de Pasteur Ntumi d‘être derrière ces tueries qualifiés d’actes terroristes.

Comme le souligne Thierry Moungala, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement congolais : « Rien dans la vie politique classique ne justifie qu’on donne la mort. Donc, ceux qui l’ont fait ne sont plus ni dans la République, ni dans le genre humain. Ceux qui l’ont fait ne peuvent pas, sur cette base, considérer qu’ils mènent un combat politique quelconque. Il s’agit purement et simplement d’actes de barbarie et de terrorisme. »

Un mandat d’arrêt a été lancé contre Ntumi et sa bande.
Notre correspondant Laudes Martial était sur place : « Après la cérémonie de recueillement et d’hommage et la messe œcuménique, les véhicules remorques transportant les cercueils ont pris la direction du cimetière du centre ville de Brazzaville. »

Voir plus