Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : le mariage précoce, une entrave à l'éducation des jeunes filles

Kenya : le mariage précoce, une entrave à l'éducation des jeunes filles

Kenya

Quelques jeunes filles de Wajir, une région semi-désertique du Kenya et peuplée en grande majorité de musulmans peuvent désormais prendre le chemin de l‘école.

Au nord-est du Kenya, le mariage d’enfants et la mutilation génitale atteignent des proportions inquiétantes selon les statistiques officielles. Plus de quatre femmes sur dix sont données en mariage avant l‘âge légal de 18 ans et 80% des femmes ici sont illetrées. Un destin auquel, Halima, cette fille de nomade n’a pas échappé. Excisée et mariée à 13 ans , elle a pu reprendre le chemin de l’une des écoles de son village.

Son école a été construite grâce au programme d‘émancipation menée par l’ONG Save The Children. Dans 80 villages sur les 3.000 que compte cette région, l’ONG sensibilise les populations sur les bénéfices de la scolorisation des jeunes filles et les dangers des mariages précoces. L’ONG donne une compensation financière de 26 dollars par trimestre à quelques familles. Une aide qui a convaincu la famille d’Halima.

“Ne pas avoir d’enfants maintenant ce n’est pas un problème. La raison pour laquelle j’accepte que ma femme retourne à l’école, c’est pour qu’elle soit éduquée mais surtout pour lui permettre de trouver un travail” explique Hussein le mari d’Halima.

La région de Wajir est considérée comme une des plus difficiles d’accès , minée par des attaques des islamistes somaliens shebabs et des rivalités tribales. Beaucoup d’obstacles qui entravent la mission de cette ONG dans cette région marginalisée par le gouvernement.

Voir plus