Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Hong Kong: la "station d'épuration du futur"

Hong Kong: la "station d'épuration du futur"

Chine

La nouvelle station d‘épuration construite à Hong Kong par le groupe français Veolia est présentée comme la “station d‘épuration du futur”. Construite entre une décharge et deux centrales électriques elle semble allier innovation et respect de son environnement.

“Cet équipement est également un équipement totalement autonome en eau et en énergie explique Antoine Frérot le PDG de Veolia. C’est à dire qu’elle fabrique son eau en dessalant l’eau de la mer qui est tout près et elle fabrique l‘énergie dont elle a besoin en utilisant la puissance énergétique de la matière organique des boues de station d‘épuration. Et elle fabrique de l‘énergie pour l’usine et elle en exporte pour la ville.” Chaque jour la ville d’Hong Kong qui compte 7 millions d’habitants, produit 1.200 tonnes de boues d‘épuration.
“L’usine permet de réduire de 90% la quantité de déchets qui partent en centre de stockage”,d’après les responsables du site.

“Il y a poursuit Antoine Frérot , un spa dans cette usine qui fonctionne avec l’eau que l’usine produit elle-même. Et ce spa c’est un peu le symbole entre de l’eau très sale qui rentre dans l’usine et qui produit de l’eau très propre dans lequel on peut se baigner comme dans un spa.”

L'usine permet de réduire de 90% la quantité de déchets qui partent en centre de stockage.

Des mécontents parmi les habitants

Mais la nouvelle usine d‘épuration de Hong Kong ne suscite pas l’adhésion de tout le monde. Lors de l’inauguration officielle, quelques dizaines de personnes ont protesté devant le site.

Alors que les habitants subissent déjà les mauvaises odeurs de la décharge voisine, “vous allez avoir des tonnes de déchets amenés dans notre quartier chaque jour. Même s’ils sont joliment emballés, je ne crois pas que ce soit bénéfique pour nous”, explique à l’AFP Cheng Wai-kwan, un habitant d’un village voisin qui a participé au rassemblement.

Veolia a conçu, construit et exploite le site, dans le cadre d’un contrat de 15 ans pour un revenu d’environ 31 millions d’euros par an rapporte l’AFP.

L’usine emploie plus de 100 personnes et a coûté 600 millions d’euros.
Voir plus