Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan: Béchir prolonge le cessez-le-feu

Soudan: Béchir prolonge le cessez-le-feu

Soudan

Le président Omar el-Béchir a prolongé lundi de deux mois un cessez-le-feu qu’il avait unilatéralement décrété au Darfour et dans les États du Nil-Bleu et du Kordofan-Sud.

Cette annonce est intervenue au cours de la dernière session du dialogue national, lancé par Khartoum en octobre 2015 pour résoudre les problèmes économiques et les insurrections qui minent le pays, en présence des présidents tchadien et égyptien.

Omar el-Béchir: “pour honorer cette occasion et célébrer ce nouvel environnement politique, j’annonce l’extension du cessez-le-feu jusqu‘à la fin de cette année.”

Aux dires du président soudanais, le cessez-le-feu décrété en juin pour une durée de quatre mois, est prolongé dans ces trois régions du pays où les combats entre forces gouvernementales et rebelles ont fait des dizaines de milliers de morts.

Au cours de cette session de clôture, Béchir a soumis un “document national” destiné à servir de cadre pour une nouvelle Constitution du Soudan. Il a été signé par le gouvernement et certains petits groupes rebelles qui participent aux pourparlers avec le régime.

D’après les autorités soudanaises, ce document est un accord qui stipule que désormais “personne n’aura recours à la violence pour des raisons politiques”.

Les violences au Darfour, l’une de ces régions ont éclaté en 2003. Des rebelles issus de minorités ethniques s‘étaient soulevés contre le président soudanais et son gouvernement majoritairement constitué d’Arabes, les accusant de les marginaliser.

Des rebellions similaires ont eu lieu dans les Etats du Nil-Bleu et du Kordofan-Sud après la sécession du Soudan du Sud en 2011.

Amnesty International a accusé fin septembre les forces gouvernementales d’avoir mené une trentaine d’attaques chimiques cette année sur des villages de Jebel Marra, dans le cadre d’une vaste campagne militaire contre les rebelles.

Voir plus