Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Chute libre du franc congolais en RDC

Chute libre du franc congolais en RDC

République démocratique du Congo

En RDC, le franc congolais confronté à un dollar fort.

Au cours de ces derniers mois, il a perdu plus de 6% de sa valeur. Face à cette inflation, à Kinshasa, les Congolais sont mécontents. Ils dénoncent une inflation qui les empêchent de s’approvisionner en produits de première nécessité. Les commerçants aussi, comme Espe Pemba, sont déçus : « La force du dollar face à la monnaie locale est brutale et a conduit à la flambée des prix . Le taux a légèrement baissé, mais le prix des marchandises n’a pas changé. Nous achetons toujours notre marchandise à un prix élevé, et nous devons faire un profit, mais en ce moment les prix demeurent élevés et rien n’a changé. »

Selon les analystes, c’est aussi la conséquence de la baisse des prix des matières premières. Mais aussi de l’incertitude politique.

« La monnaie congolaise subit d’abord l’extravertion de l‘économie et donc de la vulnérabilité face marché extérieur. Parce que souvenez-vous que nous sommes un pays qui dépend fortement des exportations des produits de base.C’est de là que nous tirons nos devises étrangères, pour faire des importations. La faiblesse structurelle qu’il y a sur ce marché a affaibli l’Etat congolais et la politique congolaise ou le gouvernement congolais ajoutez à cela les incertitudes qui sont liés à l’environnement politique actuel. Les deux aspects fragilisent davantage le système économique. Et nous rentrons là dans un cercle vicieux », prévient l‘économiste, Al Kitenge.

L‘économie de la RDC est ébranlée puisqu’elle dépend à la fois de l’importation du pétrole et de l’exploitation minière qui compte pour 98% des recettes d’exportation du pays. En mai dernier, le gouvernement congolais a déclaré qu’il chercherait entre 250 millions $ et 500 millions $ d’appui budgétaire de la Banque mondiale dans les prochains mois.

Voir plus