Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali: Merkel parle de soutien militaire et aide au développement

Mali: Merkel parle de soutien militaire et aide au développement

Mali

Mali, Niger et Éthiopie, les trois étapes de la tournée africaine qu’effectue la chancelière allemande depuis dimanche. Au Mali, première étape de son périple, Angela Merkel a axé son discours sur la nécessité de ‘’ combiner soutien militaire et aide au développement’‘.

La chancelière allemande Angela Merkel a insisté dimanche sur la nécessité de combiner soutien militaire et aide au développement, alors qu’elle se trouvait au Mali dans le cadre d’une mini tournée africaine. Un séjour qui intervient au moment ou le Mali fait face une recrudescence d’attaques dans le nord du pays.

‘‘Il s’agit plutôt du Mali en tant que pays de transit pour les passeurs, pour les trafiquants de drogue, pour les passeurs d‘êtres humains. Donc nous avons un intérêt particulier à stabiliser ce pays et c’est une situation complètement différente de la situation en Turquie. Un partenariat en terme d’immigration qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie assumer la responsabilité, notre responsabilité vis-à-vis d’une situation particulière et le président nous l’a dit, pour le Mali, il s’agit de créer une stabilité, créer la paix, protéger les frontières, combattre le trafic de drogue qui est une ressource pour ces extrémistes et mettre en œuvre les accords de paix. Et c’est comme ceci que nous souhaitons et nous parviendrons à aider le pays.’‘ À déclaré la chancelière.

La fuite des cerveaux, autre sujet évoqué à Bamako par la chancelière. “Il est important que l’Afrique ne perde pas ses meilleurs cerveaux”, a-t-elle déclaré, insistant sur l’intégration des populations du Nord-Mali dans la nouvelle armée en vue d’assurer la stabilité dans la pays.’‘

Un rapport publié le 4 octobre par le Fonds monétaire international (FMI) met en garde contre la “fuite des cerveaux” dont souffre l’Afrique subsaharienne, estimant que l‘émigration “de jeunes travailleurs qualifiés fait peser un lourd tribut à une région au capital humain déjà rare”.

Le président malien a tenu à rassurer sur les efforts de son pays pour réduire le flux de migrants à destination de l’Europe.

‘’_Ce sont des hommes et des femmes poussés par les difficultés dues au contexte de crise mais également aussi du fait des changements climatiques, qui pensent pouvoir trouver meilleur sort ailleurs dans des conditions dont certains profitent de la misère de ces hommes et de ces femmes en leur proposant des passages dans des conditions qui s’avèrent toujours plus périlleux que jamais, qui font qu’aujourd’hui la Méditerranée est devenue un cimetière à ciel ouvert pour nos parents.” S’est ainsi exprimé Ibrahim Boubacar Keita, président malien.

Angela Merkel, dont le pays participe à la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) et dirige la Mission européenne de formation de l’armée malienne, se rendra ensuite au Niger, où l’Allemagne veut construire une base de soutien à la Minusma, et en Ethiopie, où elle sera notamment reçue au siège de l’Union africaine.

Voir plus