Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : le numéro 2 de l'Azawad tué, la paix de nouveau menacée ?

Mali : le numéro 2 de l'Azawad tué, la paix de nouveau menacée ?

Mali

Mort ce samedi du chef militaire de l’ex-rébellion touareg au Mali, Cheikh Aoussa, tué dans une explosion à Kidal.

La nouvelle de sa mort a été confirmée par la Coordination des mouvements de l’Azawad qui contrôle la localité.

Sa voiture aurait sauté sur une mine. Mais cette thèse est cependant loin de faire l’unanimité.

‘‘Je sais ce qui est arrivé à l’intérieur de la voiture. Nous tenions une réunion avec la MINUSMA et barkhane. Je conduisais la voiture quand nous avons quitté le camp. Puis, en face du camp, je suis allé dans ma voiture, nous nous sommes arrêtés pour la prière, nous étions dans quatre voitures. Habib était en avant, puis Hassan Fagaga et moi. Il était le dernier  le convoi et parlait au téléphone. Une fois qu’il est arrivé ici, j’ai vu sa voiture exploser, l’explosion s’est produite pendant qu’il roulait. L’engin était dans et non sous la voiture’‘, a expliqué un membre de l’Azawad ayant participé à la réunion.

‘La coordination des mouvements de l’azawad demande “l’ouverture d’une enquête indépendante” sur ce qu’elle a qualifié “d’assassinat odieux incontestablement prémédité”.

Cheik Aoussa était la deuxième personnalité du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad, après un passage au sein du groupe Ansar Dine entre 2012 et 2013. Les conséquences de sa mort sur l’accord de paix signé en mai-juin 2015 et déjà fragilisé par des combats entre parties signataires en juillet, août et septembre, semblent pour l’heure incertaines.

Voir plus