Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Retour au calme à Bangui

Retour au calme à Bangui

République Centrafricaine

Après une semaine agitée, Bangui garde encore les stigmates des violences inter-communautaires qui ont secoué la capitale centrafricaine ces derniers jours.

11 personnes ont été tuées dans ces affrontements, selon un bilan fourni par l’ONU, qui fait également état de 14 blessés et autant de disparus. Elles ont été victimes de représailles ayant suivi la mort, mardi, d’un officier de l’armée par un groupe d’auto-défense dans le quartier musulman de PK5.

Vendredi, la communauté peulh a notamment procédant à l’enterrement de trois de ses membres, retrouvés morts après plusieurs jours de recherche. « On a enterré trois corps ici. Des confrères qui travaillaient au marché à bétail de Sega et après on les a tués là-bas. Depuis trois jours, on n’arrivait pas à trouver leur corps et c’est aujourd’hui qu’on a pu retrouver leur corps et on est venus les enterrer ici », a expliqué Ousmane Mohamed Hakim, commerçant du PK5.

C’est toujours l’incompréhension après ce nouveau regain de violence dans la capitale centrafricaine et cette réaction brutale qui a suivi la mort de l’officier. « Comme vous le savez, le pays est en crise. Il y a des assaillants qui ont suivi un commandant au niveau du kilomètre 5 et ils l’ont tué. Et les autres ont réagi en tuant des autres commerçants. Des innocents », regrette Ousmane Mohamed Hakim.

Mais, le calme est revenu dans la capitale centrafricaine depuis jeudi. Les violences de ces derniers ont suscité une vive inquiétude dans le pays qui tente de tourner la page de trois ans de guerre intercommunautaire entre chrétiens « anti-Balaka » et musulmans de la « Séléka ». Un conflit qui a fait plusieurs milliers de morts.

Voir plus