Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Un deuxième soldat de la Minusma succombe à ses blessures

Un deuxième soldat de la Minusma succombe à ses blessures

Mali

Un deuxième soldat de la mission onusienne de maintien de la paix au Mali a a succombé à ses blessures ce mardi, portant à deux morts le bilan de l’attaque, lundi contre le camp de la Minusma à Agelhok, près de la frontière algérienne

Nouvelle perte dans les rangs de la Mission des Nations Unies au Mali. Un deuxième Casque Bleu est mort ce mardi, lendemain d’une attaque contre un camp de la force onusienne à Aguelhok, près de la frontière algérienne. Ce qui porte à deux, le nombre de soldat de la Mission des Nations Unies au Mali tué dans l’attaque de lundi.

Le premier soldat est mort juste après l’explosion de son véhicule lors d’une mission d’inspection après des tirs de mortier sur le camp, a annoncé mardi la Minusma dans un communiqué. Le second est, quant à lui, succombé à ses blessures.

Plusieurs autres soldats de la paix ont également été blessés dans cette attaque, dont cinq grièvement, a indiqué la Minusma dans son communiqué de lundi. Mais l’identité des victimes n’a été dévoilée.

Les attaques contre les forces onusiennes ont été condamnées lundi par le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, qui a rappelé que s’en prendre aux Casques bleus constituait un crime de guerre.

Depuis son déploiement en juillet 2013, la Minusma a essuyé de lourdes pertes dans ses rangs. Pas moins de soixante Casques bleus ont été tués, soit la mission onusienne la plus coûteuse en vies humaines depuis la Somalie entre 1993 et 1995.

Voir plus