Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les associations des droits de l'Homme réclament le désengorgement des prisons au Sénégal

Les associations des droits de l'Homme réclament le désengorgement des prisons au Sénégal

Sénégal

Quelles sont les solutions du Sénégal pour remédier à la surpopulation carcérale ?

Ce jeudi, le gouvernement sénégalais a déclaré vouloir généraliser les alternatives aux privations de liberté pour les peines de moins de six mois. Une mesure qui devrait satisfaire les associations qui réclament depuis longtemps la fin des longues détentions provisoires.

« Face à cette situation préoccupante des prisons sénégalaises, nous, organisations de la société civile sénégalaise signataires, dans la présente déclaration, appelons l’Etat du Sénégal à prendre des mesures immédiates pour mettre fin aux longues détentions provisoires en organisant au moins une session des chambres criminelles par mois à Dakar et dans les régions », exige Seydi Gassama, directeur exécutif d’Amnesty international Sénégal.

(...)Nous, organisations de la société civile sénégalaise signataires, dans la présente déclaration, appelons l’Etat du Sénégal à prendre des mesures immédiates pour mettre fin aux longues détentions...

Autre mesure présentée en conseil des ministres ce mercredi, le projet de création d’une nouvelle prison à Sébikhotane à l’est de Dakar. Les associations, elles, veulent plus de prisons et des détentions provisoires moins longues. Comme le rappelle Seydi Gassama : « En limitant à deux ans maximum la détention provisoire en matière criminelle, à rechercher activement les financements nécessaires à la construction d’une prison de 1 500 places, ainsi qu’à la construction de nouvelles prisons conformes aux normes des standards internationaux dans toutes les capitales régionales et départementales qui aujourd’hui ont des prisons totalement inadaptées. »

La maison d’arrêt de Rebeuss, principale prison de Dakar, a connu une mutinerie le 20 septembre dernier. Un homme en attente de jugement a été tué et 40 autres ont été blessés.

Voir plus