Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

L'Opep a conclu un accord à Alger

L'Opep a conclu un accord à Alger

Algérie

Une première depuis 2008. Les pays membres de l’Opep sont parvenus à un accord à Alger dans la capitale algérienne ce mercredi soir.

La production de l’or noir sera limitée à 32,5 millions de barils par jourcontre un niveau actuel de 33 millions. La nouvelle est confirmée par le ministre qatari de l’Energie et président de la réunion de l’Opep, Mohammed Bin Saleh Al-Sada : « Nous sommes arrivés avec une voie à suivre, celle d’envisager d’atteindre 32,5 à 33.000.000 barils par jour. » Cette réduction de la production vise à faire repartir les cours à la hausse. Le prix du baril est très bas depuis mi-2014.

Le cartel change ainsi de stratégie. Avant le nouvel accord, l’objectif était de mettre la pression sur les Etats-Unis qui produisaient un pétrole de schiste cher à produire. Désormais, avec le nouvel accord, le cartel veut retrouver un rôle de régulateur.

« Nous avions besoin d’accélérer ce processus de rééquilibrage en faisant un partage, si vous voulez c‘était le fardeau de l’ajustement de la production dans les pays de l’OPEP ainsi que les principaux pays non membres de l’OPEP qui ont déjà manifesté leur volonté de coopérer », précise Mohammed Bin Saleh Al-Sada.

Un dialogue va être ouvert avec la Russie, pays non membre de l’Opep mais deuxième producteur mondial de brut, afin de participer aux efforts de rééquilibrage.
Les niveaux de production des 14 pays producteurs de l’Opep seront bientôt définis au cours d’une réunion prévue à Vienne en Autriche, le 30 novembre prochain.

Voir plus