Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Nigeria : MTN dément des accusations d'un transfert illégal de 13,92 milliards $

Nigeria : MTN dément des accusations d'un transfert illégal de 13,92 milliards $

Nigéria

Le géant africain de la téléphonie mobile, MTN, s’entremêle dans un nouveau conflit avec les autorités nigérianes. Ces dernières l’accusent d’avoir transféré 13,92 milliards $ du Nigeria vers l’Afrique du Sud.

Ce mercredi, les responsables de la société ont lancé la riposte alors que mardi, les législateurs de la Haute chambre du Parlement au Nigeria ont annoncé ouvrir une enquête sur un transfert illégal de fonds de 13,92 milliards de dollars du Nigeria vers l’Afrique du Sud.

Pour MTN, ces allégations sont “sans fondement et sans aucun mérite” s’est indigné dans un communiqué le directeur général de la firme, Ferdi Moolman. La compagnie de téléphonie mobile n’annonce pas cependant les actions qu’elle compte mener pour réhabiliter sa probité entachée par ces accusations.

>>> LIRE AUSSI : Baisse de revenus pour MTN

Toujours est-il que cette affaire risque d’intensifier les tensions déjà existantes entre les deux parties. La semaine dernière notamment la presse accusait la société d’avoir versé un pot de vin de 500 millions de nairas (près de 1,5 million de dollars) à un haut responsable de la présidence pour voir réduite son amende imposée par la Commission nigériane des communications. Une fois de plus, MTN s‘était fendu d’un communiqué dans lequel elle clamait son innoncence.

L’amende dont il est question a opposé MTN et la Commission nigériane des communications de longs mois durant. Accusée de n’avoir pas désactivé à temps 5,1 millions de cartes sim non identifiées, la compagnie sud-africaine était menacée de verser 5,2 milliards de dollars aux autorités nigérianes.

>>> LIRE AUSSI : Rob Shuter, nouveau PDG de MTN

Finalement, un accord entre les deux parties a ramené l’amende à 1,7 milliard de dollars, échelonnés sur trois ans.

Voir plus