Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Réactions internationales à la décision de la Cour constitutionnelle au Gabon

Réactions internationales à la décision de la Cour constitutionnelle au Gabon

Gabon

Les observateurs de l’Union européenne au Gabon ont reproché à la Cour constitutionnelle de ne pas avoir rectifié les anomalies de l‘élection présidentielle à laquelle ils ont été témoins lors du scrutin.

Ils ont aussi réagi sur les lacunes observées lors de la récente élection contestée entre Ali Bongo et Jean Ping. Ils craignent qu’il y ait d’autres débordements si les rectifications n’ont pas lieu dans des délais acceptables.

Les observateurs ont remarqué la faiblesse du système électoral et de la Cour constitutionnelle dans le règlement des contentieux électoraux.

Le président tchadien en exercice au sein de l’Union africaine, le Maroc et l’ambassade des Etats-Unis à Libreville ont “pris acte de la décision de la Cour constitutionnelle”. Le président sénégalais Macky Sall a félicité son homologue gabonais pour sa réélection.

Le président Ali Bongo ne veut pas d’interférence de la communauté internationale dans les affaires intérieures du Gabon.

La Cour constitutionnelle a annulé les résultats de 21 bureaux de vote à Libreville pour irrégularités et lors d’une audience publique télévisée, elle a déclaré qu’Ali Bongo avait recueilli 50,66% des voix contre 47,24% pour Jean Ping.

Voir plus