Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Football : Serge Aurier condamné à deux mois de prison ferme

Football : Serge Aurier condamné à deux mois de prison ferme

France

Nouvel ennui pour le défenseur du Paris Saint-Germain (PSG), Serge Aurier. L’international ivoirien a été condamné ce lundi par le tribunal correctionnel de Paris à deux mois de prison ferme.

Il devra en plus verser à la justice française 1.500 euros de frais de justice ainsi qu’une amende de 600 euros de dommages et intérêts pour les préjudices corporel et moral portés à la présumée victime. Son avocate immédiatement interjeté appel à la sortie de l’audience ce lundi.

>>> LIRE AUSSI : Une nouvelle polémique extrasportive empoisonne Serges Aurier

Cette sanction est relative à des accusations de violences contre des agents de police qui procédaient au contrôle du véhicule du joueur. Les faits remontent au 30 mai, alors que le joueur de 23 ans sortait d’une boite de nuit de Paris, la capitale française.

A l’audience, un policier a expliqué que l’international ivoirien s‘était montré “agité”, “violent”, avait refusé de sortir de la voiture, une Porsche Cayenne aux vitres fumées, puis lui avait asséné un coup de coude au thorax.

Faux ! a retorqué le titulaire du PSG. Comme lors de l’enquête, le latéral a affirmé avoir été frappé par le policier “en premier”. Il avait même déposé une plainte pour “violence policière”, depuis, classée sans suite.

La ligne de défense de son avocate mettait d’ailleurs en doute le témoignage du policier dont, estime-t-elle, la parole vaut également celle de son client. “La balle au centre, 50/50”, a-t-elle plaidé s’appuyant sur le lexique footballistique.

Mais il aura fallu plus pour convaincre le juge, dont le verdict a été plus lourd que celui requis par le procureur qui avait demandé deux mois assortis du sursis ou de travaux d’intérêt général.

Quoique, le joueur n’ira pas en prison, sa peine étant aménageable. Aussi, sa condamnation n’ayant pas été assortie d’un mandat de dépôt à l’audience, rien n’empêche au plan judiciaire le footballeur de jouer son prochain match mercredi en Ligue des champions sur la pelouse du club bulgare de Ludogorets.

Malgré tout, le verdict semble avoir “sonné” le défenseur du PSG. A l‘énoncé de sa peine, le joueur a accusé le coup, restant un long moment comme pétrifié sur sa chaise. Il a par la suite quitté le tribunal sans mot dire.

>>> LIRE AUSSI : L’Ivoirien Serge Aurier suspendu en club

En moins d’un an, c’est le deuxième scandale pour l‘Éléphant de Côte d’Ivoire. En février, il avait été écarté du PSG après avoir insulté son entraîneur d’alors, Laurent Blanc et certains de ses coéquipiers sur les réseaux sociaux.

Un autre scandale avait également entaché les bons résultats de Serge Aurier sur le terrain en mars 2015. Cette fois, sur Facebook, il avait publié une vidéo dans laquelle il qualifiait l’arbitre d’un match contre Chelsea de sale fils de pute. L’UEFA l’avait suspendu pour trois matches.

Voir plus