Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Gay Pride interrompue en Ouganda

La Gay Pride interrompue en Ouganda

Ouganda

Une marche des fiertés empêchée à Entebbe, à une heure de Kampala, capitale de l’Ouganda ce samedi.

La police a dispersé le rassemblement de ce qui devait être la 5e gay pride. Une quarantaine de personnes se sont alors réunies sur les rives du lac Victoria après avoir été chassés d’un autre endroit.
Mais la fondatrice du mouvement gay en Ouganda, Jacqueline Kasha appelle à résister : « Nous sommes ougandais et nous avons le droit de circuler dans notre pays. Nous n’enfreignons aucune loi ici et nous n’irons nulle-part parce que nous avons le droit d‘être sur cette plage. »

Certains participants affichent leur déception lorsque la police leur met la pression pour partir et d’autres membres du mouvement veulent défendre leur droit à faire la fête malgré tout :
« Ce n’est pas une réunion, ils ne vont pas même dire à quiconque de ne rien faire, la seule chose que nous voulons c’est juste se réunir et boire, on boit, on mange, ce n’est pas une réunion, c’est juste comme une fête. »
« C‘était notre journée… Nous étions censés avoir une marche des fiertés aujourd’hui. Du coup, nous sommes déçus. »

Cette manifestation a été reportée en août dernier, car tous les participants avaient été menacés d’arrestations par le ministère de l’Ethique.
En Ouganda, l’homophobie est courante et les homosexuels risquent la prison à vie.

Voir plus