Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gabon : suspense et inquiétude s'installent avant le verdict de la Cour constitutionnelle

Gabon : suspense et inquiétude s'installent avant le verdict de la Cour constitutionnelle

Gabon

Ce vendredi est un jour plus qu’important pour tous les Gabonais. La Cour constitutionnelle devra décider du sort de deux candidats (Jean Ping et Ali Bongo Ondimba), mais mieux, d’un pays. Tous les regards, les espoirs, et les prières sont désormais dirigés vers cette Cour.

La décision de la Cour pourrait être connue dans la soirée, selon plusieurs sources.

Des milliers de Gabonais stockent des provisions. Plusieurs commerçants ont mis leurs marchandises dans des lieux sûrs. Alors que la garde républicaine campe dans le périmètre du palais présidentiel, aucun passage n’est autorisé.

La question qui trottine dans tous les esprits : lequel des candidats se conformerait-il à la décision de la Cour sans y voir un ‘‘complot’‘ ?

Du côté de la Cour, on affiche la sérénité. « L’affaire est mise en délibéré. En principe, la décision pourrait être rendue à l’audience du 23 septembre, mais je demande au greffier de communiquer la date exacte, l’heure exacte aux conseils des deux partis », a déclaré la présidente de la Cour, Marie-Madeleine Mborantsuo, à l’issue d‘ une audience publique d’une durée de trois heures.

Le 31 août, la proclamation de la réélection du président sortant avait provoqué des manifestations, des émeutes, des morts, des pillages, des assauts policiers et des arrestations par centaines dans un pays habitué à la stabilité sécuritaire.

La pomme de discorde entre Jean Pin et Ali Bongo reste la province du Haut-Ougooué, fief familial de la famille Bongo. Il y a obtenu 95 % des voix pour 99% de participation, ce qui lui donne à l‘échelle nationale quelque 5.000 voix d’avance sur son adversaire Jean Ping.

Voir plus