Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Le football au service de l'intégration des réfugiés

Le football au service de l'intégration des réfugiés

Etats-Unis

L’afflux de réfugiés n’est pas toujours bien perçu dans de nombreux pays occidentaux. Les citoyens développent parfois une attitude de rejet vis-à-vis des arrivants.

Au quotidien, l’ONU appuie des initiatives visant à faciliter l’intégration de ces réfugiés. C’est le cas du projet « Football sans frontières », qui se sert de ce sport pour faciliter l’insertion des jeunes réfugiés dans leur nouvel environnement.

Agé de 21 ans, Herman Rai originaire du Bhoutan est réfugié à Baltimore aux Etats-Unis. Il a intégré le programme en 2008, alors qu’il n’arrivait pas encore à s’exprimer en anglais.

“Pas besoin de connaître la langue, celle de l’autre. Vous pouvez simplement jouer, vous faire plaisir et vous faire des amis. C’est facile. Pas besoin de comprendre l’anglais ou la langue de l’autre. Vous n’avez qu‘à jouer,” a-t-il déclaré.

Casey Thomas dirige le projet “Football sans frontières à Baltimore : “notre mission est d’utiliser le football comme vecteur de changement positif, afin d’aider les nouveaux venus, réfugiés, demandeurs d’asile, immigrants, à surmonter les obstacles auxquels ils font face en termes de croissance, d’insertion dans leur nouvelle communauté et de réussite personnelle, soit à l‘école ou dans la vie en général.”

Le projet Football sans frontière de Baltimore prend en charge des réfugiés originaires de 17 pays différents. Les plus gros contingents viennent d’Irak, de la Somalie, du Bhoutan et de la République du Congo.

Grâce à ce programme, Herman a pu trouver la motivation et l’aide nécessaire pour poursuivre ses études universitaires. Il rêve désormais de faire partie d’un autre projet Football sans frontières ailleurs, comme bénévole.

“Je suis inspiré par ces gens qui consacrent leur vie et leur temps à aider des enfants comme moi. Je leur suis vraiment reconnaissant. Ils m’inspirent et je tiens simplement à suivre leurs traces et tenter de faire pareil pour d’autres enfants et d’autres personnes comme moi,” a lancé Herman Rai, bénéficiaire du projet.

De nombreux dirigeants ont prévu de se retrouver en marge de la prochaine assemblée générale de l’ONU, pour un sommet consacré à la crise mondiale de réfugiés. L‘éducation si chère au programme football sans frontières, sera l’une des thématiques majeures de ce rendez-vous.

Voir plus