Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Japon : des pom-pom girls du 3e âge

Japon : des pom-pom girls du 3e âge

Japon

Dans l’imagerie populaire, les pom-pom girls sont des filles jeunes et pleines de fougue qui animent en général des compétitions sportives. Au Japon, un groupe de femmes d‘âge respectable a décidé de casser avec cette image. Focus

Au sein de “Japan Pom-Pom”, environ 20 femmes âgées entre 55 et 80 ans se retrouvent pour exercer une de leur passion, celle de pom-pom. Et ne croyez surtout pas que leur âge pourrait les freiner.

Débardeurs roses, mini-jupes ornées de guirlandes dorées et longues bottes blanches, à peine les danseuses font-elles leur entrée dans le gymnase que les applaudissements résonnent à tout rompre. (Voir la photo ci-dessous)

Encore plus hallucinant et agréable à voir, ces dames d’un certain âge peuvent reproduire des chorégraphies avec des mouvements exigeant une certaine fougue et endurance. “Il faut être confiante dans sa capacité à offrir de soi la plus belle attitude”, précise Fumie Takino, 84 ans, à l’origine de la création du groupe.

Sur les raisons qui l’ont motivée à créer ce groupe, la Nippone affirme y avoir trouvé une seconde vie, alors qu’elle craignait de finir grabataire comme son père. “Mon couple ne fonctionnait pas bien. Je pensais que je devrais endurer cette situation jusqu‘à ce que mes enfants se marient”, se souvient-elle. “Je ne voulais pas passer les dernières années de ma vie à me plaindre et à regretter les choses que je n’avais pas faites”, dit-elle.

Elle part alors au Texas où elle obtient un master en gérontologie – une science qui s’occupe des problèmes en général posés par les personnes âgées. Plusieurs années après, inspirée d’un groupe de pom-pom girls du troisième âge aux États-Unis, elle crée le sien. D’abord avec des copines, puis avec d’autres dames captivées par l’expérience.

Shinko Kusajima, 67 ans, s’est inscrite en mars d’abord comme observatrice, dans l’espoir de passer une audition pour devenir à son tour une mamie pom-pom, une façon de conserver des amies alors qu’avec l‘âge leur nombre diminue. “Il y a toujours des copines ici pour partager un bon moment”.

Dans un pays comme le Japon où l’espérance de vie est l’une des plus longues au monde (86,8 ans pour les femmes, 80,5 ans pour les hommes), ce groupe est un prétexte de sport pour ces dames.

Et tout compte fait, “même si vous sentez que vous ne pouvez plus suivre le rythme, vous devez quand même essayer de rester avec nous”, déclare la fondatrice.

Voir plus