Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tunisie : menace d'aggravation de la crise du tourisme

Tunisie : menace d'aggravation de la crise du tourisme

Tunisie

Le secteur touristique est en pleine crise depuis la révolution tunisienne de 2011. Les attaques djihadistes de l’an dernier contre le musée du Bardo et sur une plage de Sousse ont d’avantage aggravé la crise. De 29 millions de nuitées en 2014, le pays a enregistré 16 millions en 2015, soit une baisse de plus de 30 %.

La Fédération de l’hôtellerie (FTH) met en garde contre une aggravation de la crise du secteur touristique en Tunisie.

Une interpellation qui fait suite à un appel à la grève samedi et dimanche prochains, lancé par la puissante centrale syndicale. L’UGTT réclame une hausse des salaires de 6 % pour tous les employés du secteur, évoquant le renchérissement du coût de la vie.

Un mouvement social qui pourrait avoir un impact négatif dans les activités touristiques, d’après Radhouane Ben Salahk, président de la FTH.

Nous sommes arrivés aujourd’hui au point où nous sommes incapables de répondre positivement à toute augmentation. Comment peut-on parler d’augmentation alors que les résultats des hôtels, de tous les hôtels sont négatifs depuis 2011 ?

Déjà touché par l’instabilité ayant suivi la révolution de 2011, le secteur traverse une grave crise depuis les attaques jihadistes sanglantes l’an dernier contre le musée du Bardo et sur une plage de Sousse. Bilan des attaques, 60 morts dont 59 touristes étrangers.

Le tourisme représente en temps normal quelque 7 % du PIB tunisien et 400.000 emplois directs et indirects. Mais les arrivées sont en chute libre depuis un an, malgré l’apport du tourisme local, des visiteurs algériens et un afflux de la clientèle russe.

Des dizaines d’unités ont été contraintes de fermer leurs portes l’hiver dernier, et certains n’ont pas rouvert depuis, du fait d’une crise étendue à plusieurs marchés traditionnels (Grande-Bretagne et, à un degré moindre, France).

La Tunisie avait enregistré 16 millions de nuitées en 2015, contre 29 million en 2014 soit une baisse de plus de 30 %. Les recettes ont été de 2,3 milliards de dinars en 2015 (un milliard d’euros environ) contre 3,6 milliards (1,45 md EUR) l’année précédente.

Voir plus