Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Madagascar : une salle informatique dans un bus pour aider la jeunesse à la maitrise de l'outil informatique

Madagascar : une salle informatique dans un bus pour aider la jeunesse à la maitrise de l'outil informatique

Nouvelles technologies

Devenir les développeurs numériques de demain, c’est le rêve d’enfants malgaches qui apprennent à coder. Pour les animateurs bénévoles qui leur donnent des cours gratuits à bord d’un bus aménagé, “ne pas savoir coder sera l’illettrisme de demain.”

Deux fois par semaine, ce bus américain traverse Antananarivo, la capitale malgache, sans passagers… Le voyage commence à destination : une mairie où il se transforme en salle informatique.

Les élèves explorent le monde numérique, et en une douzaine de séances, ils ont réussi à créer un jeu vidéo.

Tiana passe plusieurs heures par semaines sur internet. Elle espère trouver plus tard du travail dans la programmation.

‘’Je n’ai pas d’ordinateur à la maison mais je vais au cyber pour faire 2 fois par semaine : je vais sur internet, facebook et je joue à Need for spead (jeux de voitures). Quand je serai grande j’aimerais créer quelque chose, créer des jeux vidéos, des dessins animés, et aussi avoir un ordinateur.‘’

Pour les animateurs bénévoles qui leur donnent des cours gratuits à bord de ce bus aménagé, “ne pas savoir coder sera l’illéttrisme de demain.” Sahaza Marline, est responsable du programme “Coder Bus”

‘’Ils pourront devenir des ingénieurs, ou sinon il y a beaucoup d’autres métiers qui se créent presque tous les ans du côté des nouvelles technologies. Donc ils peuvent vraiment entreprendre, créer une start-up qui va résoudre tel ou tel problème. Ils peuvent aussi faire comme nous, faire la sensibilisation, apprendre aux autres comment c’est de coder.’‘

Cinq cent enfants de cinq quartiers de la capitale ont pu suivre cette formation gratuite de trois semaines.

À terme, les bénévoles souhaitent que l‘éducation nationale intègre l’apprentissage du code dans les programmes, comme c’est déjà le cas dans de nombreux pays.