Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Au moins 13 arrestations à Wukan en Chine

Au moins 13 arrestations à Wukan en Chine

Dans le sud de la Chine une chappe de plomb est retombée sur le village rebelle de Wukan.

Mardi, après une violente confrontation avec les forces de sécurité, 13 habitants ont été interpellés pour atteinte à l’ordre public.
Ces arrestations font suite à la condamnation du maire du village.
Accusé de corruption par les autorités, Lin Zulian, était surtout l’un des rares maires à avoir été élu par les habitants.

Une villageoise témoigne : “De nombreux policiers sont arrivés pour arrêter les habitants. Hier matin, beaucoup d’habitant ont été arrêtés. Ils ont été battus, les plus vieux comme les enfants et ils ont arrêté les habitants. Ils sont entrés dans la ville et ils ont battu de nombreux habitants.”

Ces émeutes à Wukan ne sont pas nouvelles. En 2011 déjà, la population s‘était révoltée contre les chefs locaux du parti communiste accusés d’avoir volé les terres des villageois.

Mercredi matin à Hong Kong, seule une poignée d’activistes ont pu manifester leur soutien aux habitants de Wukan.
Wukan, un village-symbole où un semblant de démocratie avait pu voir le jour… avec l’aval des autorités chinoises.