Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Éthiopie célèbre le nouvel an

L'Éthiopie célèbre le nouvel an

Ethiopie

Les Éthiopiens se préparent à entrer dans la nouvelle année 2009, ce dimanche, pendant que les commerçants de la capitale font de bonnes affaires en vendant leurs marchandises dans les bazars locaux. Le calendrier éthiopien est en retard de plus de sept ans sur le calendrier grégorien utilisé dans une grande partie du reste du monde.

C’est la veille du nouvel an en Éthiopie… Les rues et les bâtiments d’Addis-Abeba la capitale ont reçu un coup de neuf. Les commerçants de la capitale font de bonnes affaires en vendant leurs marchandises dans les bazars locaux.

Les Éthiopiens marqueront le début de l’année 2009, selon le calendrier orthodoxe éthiopien, qui a près de sept ans de moins que le calendrier grégorien utilisé dans d’autres parties du monde.

Pendant l’Enkutatash’ ou le Nouvel An (largement considérée comme une fête religieuse), la famille et les amis se réunissent pour passer du temps ensemble et partager des repas et échanger des cadeaux.

L’ambiance est vraiment bonne. Nous avons acheté du poulet et d’autres choses pour la fête ce matin. J‘étais également ici l’année dernière. C’est plus animé cette année. De nombreux bâtiments sont décorés avec des fleurs. C’est beau.“ s’est exclamé Brikti ABEBE, une citoyenne.

Alors même que l’ambiance festive s’installe, de nombreux sont ceux qui se plaignent du prix du Teff, une céréale de base, tout comme beaucoup d’autres céréales, du fait d’une combinaison de mauvaise récolte due à une sécheresse induite par El-Nino.

En outre, les récentes manifestations organisées dans la région d’Oromia ont contribué à la hausse des prix des produits, particulièrement dans le domaine des transports.

Soundbite” Par rapport à l’année dernière, il y a une augmentation d’environ 27 dolars. C’est une augmentation énorme, quasiment inaccessible pour les citoyens ordinaires. Je ne sais pas comment ceux qui gagnent un faible revenu réussiront à acheter du Teff. Il coûte cher actuellement. ““ déplore Mudin MUSA, commerçant au marché du Teff.

Malgré les événements négatifs de ces dernières semaines qui ont jeté une ombre sur les célébrations de cette année, bon nombre attendent avec impatience une meilleure année que les précédentes.

Voir plus