Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : la date des élections municipales encore incertaine

Mali : la date des élections municipales encore incertaine

Mali

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a rencontré Soumaïla Cissé, le chef de l’opposition, à quelques mois des municipales.

Prévue pour novembre, l‘échéance électorale semble difficilement tenable au vu de l’instabilité politique dans le pays. C’est ce que déplore Soumaïla Cissé qui invite au dialogue, seule issue pour une résolution des différends :

“Nous allons rentrer dans des phases électorales qui créent encore de nouvelles perturbations. Nous souhaitons bien sûr que des élections si elles se font, se fassent dans tout le pays, mais je crois qu’il ne faut pas être grand devin pour se rendre compte que d’ici novembre, ce sera difficile que partout les choses vont bien se passer. Nous le souhaitons, mais nous ne le croyons pas. C’est pour ça qu’il ne nous a pas paru fondamentalement urgent aujourd’hui de fixer une date pour ces élections communales” a laissé entendre Soumaïla Cissé.

C’est en principe le 20 novembre qu’elles devraient avoir lieu au Mali. Mais avant, la loi électorale doit passer devant le Parlement dans les prochains jours où elle sera révisée. Mais l’opposition estime que l’incertitude sécuritaire dans le nord et le centre du pays doivent être résolus avant ces élections.

“Le grand problème que je vois, c’est qu’il y a un déficit de dialogue dans notre pays. Nous l’avons souhaité à l’opposition, nous l’avons demandé, j’ai redemandé que nous ayons des concertations nationales, que nous puissions discuter de tout : les problèmes de sécurité, les problèmes institutionnels, les problèmes de gouvernance” a déclaré Soumaïla Cissé.

Après avoir été différées en raison de l’instabilité du pays, les municipales élections avaient été annoncées a titre indicatif pour le 25 septembre. Ce calendrier mentionnait également la tenue d’un référendum constitutionnel le 27 novembre, des élections régionales et locales au cours du premier trimestre de 2017, ainsi qu’une présidentielle en juillet 2018 et des législatives quatre mois plus tard.

Voir plus