Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les migrants de Calais optent pour la France

Les migrants de Calais optent pour la France

Calais

“Jungle” plus peuplée que jamais à Calais (nord de la France), incidents réguliers sur les routes, impact sur l’activité économique. De nombreux migrants qui ne peuvent franchir la frontière vers la Grande-Bretagne ont plutôt opté pour l’asile en France.

Les difficiles conditions de vie ont fait perdre aux migrants tout espoir de rejoindre des pays comme l’Angleterre. Ces derniers optent désormais pour une demande d’asile en France.

La fermeture du camp de migrants de Calais a fait ces dernières semaines l’objet de débats, depuis le départ en juin de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

‘’La solution est de l eur accorder l’asile ici parce que la France est un très bon pays, un pays plein d’avenir pour ceux qui aspirent à un avenir meilleur. Contrairement à la grande Bretagne.‘’ Selon Khalid Mansour, migrant sud-soudanais.

Près de 7.000 personnes selon les autorités, 9.000 pour les associations, s’entassent actuellement dans la “Jungle”, un chiffre inédit depuis sa création au printemps 2015.

le Royaume-Uni a décidé d’accélérer sa lutte contre l’immigration clandestine avec la construction de la “Grande Muraille de Calais” telle qu’annoncé par Robert Goodwill, ministre de l’Immigration britannique.

Un grand et nouveau mur en béton, long d’un kilomètre et haut de quatre mètres, pour empêcher la traversée des migrants. Coût du projet, 1,9 million de livres (2,3 millions d’euros).

De son côté, Paris annonce l’ouverture d’ici la mi-octobre d’un centre d’hébergement temporaire pour migrants afin d’endiguer la multiplication des camps informels dans la capitale française, lieu de passage d’un nombre croissant d’exilés.