Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gabon: l'opposition demande toujours le nouveau comptage des voix dans le Haut-Ogooué

Gabon: l'opposition demande toujours le nouveau comptage des voix dans le Haut-Ogooué

Gabon

L‘équipe de l’opposant gabonais Jean Ping a de nouveau demandé mercredi un nouveau comptage des voix “bureau de vote par bureau de vote” dans la province du Haut-Ogooué. Un recomptage refusé par le président gabonais sortant Ali Bongo Ondimba.

Jean Ping et ses supporters continuent d’exiger le recompte des voix de la présidentielle gabonaise. Ils rejettent les résultats publiés par la Commission électorale.

L’opposition réfute principalement les résultats obtenus dans le Haut-Ogooué. En effet dans cette province, fief de la famille Bongo, le président sortant a obtenu 95 % des voix pour une participation de 99 %.

L’opposition refuse de faire appel à la Cour Constitutionnelle (qui dispose selon la loi en vigueur, de quinze jours pour recevoir des recours), estimant sa présidente trop proche du pouvoir.

‘’Nous, nous disons comptage bureau de vote par bureau de vote. Il faut que cela soit fait là où les problèmes se sont produits et les problèmes se sont produits à la CENAP, la CENAP n’a pas achevé son travail et il faut que la CENAP reprenne son travail en procédant à ce comptage, c’est une position très claire‘’. À estimé René Ndemezo Obiang, coordonnateur de la campagne de Jean Ping.

Jusqu‘à mercredi soir (quelques heures avant la date-butoir), Jean Ping n’avait toujours pas déposé de recours.

Ali Bongo a de nouveau invité son rival Jean Ping à se tourner vers la cour constitutionnelle, mettant en avant la loi électorale gabonaise.

En ce qui concerne le recomptage, ceci est prévu dans le cadre de la loi et se fait au niveau de la Cour constitutionnelle“.

L’opposition déplore un nombre important de victimes au cour des violences post-électorales. Le gouvernement ne reconnaît que trois morts. Pour Alexandre Barro Chambrier, ancien allié d’Ali Bongo passé à l’opposition, c’est beaucoup plus :

‘’Les estimations les plus conservatrices estiment qu’il y a probablement plus de 50 morts dans cette crise.‘’

la date-butoir de la saisine de la Cour constitutionnelle est fixée à ce jeudi (8 septembre) à 15H00 GMT

Voir plus