Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gabon : des ONG au secours des familles de disparus

Gabon : des ONG au secours des familles de disparus

Gabon

Selon la BBC, des défenseurs des droits humains se mobilisent au Gabon pour aider les familles des victimes des violences post-électorales. Le dernier bilan est de 7 morts dans le pays après la victoire d’Ali Bongo contestée par son rival Jean Ping.

Dans cette fournaise de troubles, une coalition de défense de droits de l’homme et de la démocratie a décidé de mettre sur pied un comité de crise à Libreville, la capitale du Gabon.

« Des personnes ont perdu des parents ; d’autres ont perdu des enfants. Nous sommes en train d’analyser la situation pour avoir toutes les informations nécessaires », a expliqué Marc Ona Essangui (Président de l’organisation Brainforest) à la BBC. Une analyse qui devrait aboutir sur des informations crédibles afin de permettre aux familles d’avoir le coeur en paix.

Alors que plusieurs sources s’accordent sur le chiffre de 800 personnes arrêtées seulement dans la capitale, Libreville, d’autres indiquent que 300 autres personnes ont été interpellées dans l’ensemble des autres régions du Gabon.

De nombreux parents inquiets font le pied de grue devant les commissariats pour avoir des nouvelles de leurs proches en détention.

Par ailleurs, les conditions de détention et le cadre légal de ces arrestations préoccupent l’ordre des avocats. Le bâtonnier gabonais a décrié cette semaine la « violation des procédures judiciaires » sur une radio internationale.

Cinq jours après l‘élection présidentielle, la situation sécuritaire dans le pays reste toujours précaire. Malgré les incessants appels au calme de la communauté internationale, ni Jean Ping, ni Ali Bongo ne semblent vouloir fléchir.

Voir plus