Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Contestation de la présidentielle zambienne : la Cour constitutionnelle prolonge son audition

Contestation de la présidentielle zambienne : la Cour constitutionnelle prolonge son audition

Zambie

La Cour constitutionnelle zambienne a étendu ce samedi, et ce, jusqu‘à la semaine prochaine, la durée de son audition relative à requête déposée par l’opposition, qui conteste la réélection d’Edgar Lungu à la tête du pays. Ceci, pour donner à l’opposition plus de temps pour préparer son dossier.

Selon les médias locaux, cette prorogation est due à un appel de dernière minute de la part du chef de l’opposition Hakainde Hichilema en direction de la Cour constitutionnelle, qui lui a permis de solliciter une nouvelle équipe d’avocats.

Les avocats de Hichilema avaient entamé la procédure judiciaire après le rejet de plusieurs de leurs demandes par la Cour constitutionnelle, qui devait prendre une décision finale sur la question vendredi dernier à minuit.

Le tribunal avait deux semaines pour décider de la contestation déposée par Hichilema le 19 août, dans laquelle il a affirmé que la violence avait entaché le scrutin présidentiel du 11 août dernier.

Les avocats du président Lungu s‘étaient précédemment opposés à l’extension de l’audition, arguant que la question devrait être conclue dans les 14 jours comme le prévoit la Constitution.

Les deux parties adverses auront toutefois l’occasion de présenter leurs dossiers la semaine prochaine, en commençant par l’opposition, le lundi.

La prestation de serment d’Edgar Lungu reste donc en veilleuse, conformément à une nouvelle loi introduite plus tôt cette année, qui bloque toute prestation de serment d’un président si le vote est contesté.

Voir plus