Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gabon / Présidentielle : au moins 1000 interpellations dans le pays

Gabon / Présidentielle : au moins 1000 interpellations dans le pays

Gabon

Des interpellations en grand nombre. Le Gabon continue d‘être secoué par la vague de contestations depuis la réélection d’Ali Bongo Ondimba. Le ministre de l’Intérieur a fait une récente sortie dans laquelle il a annoncé des chiffres relatifs à ces interpellations.

“Sur Libreville, il y a entre 600 et 800 interpellations, et 200 à 300 sur le reste du pays”, a déclaré le ministre gabonais de l’Intérieur, Pacôme Moubelet-Boubeya, lors d’une brève conférence de presse tenue jeudi à l’issue de l’allocution du président Ali Bongo au palais présidentiel.

Des scènes de désolation restent visibles dans la ville, avec des magasins mis à sac par des individus qui ont laissé exploser leur colère, mais aussi leur désir de se servir.

“Nous avons arrêté plus de 200 pillards depuis hier soir. Ils sont dans les locaux de la police judiciaire, mais aussi dans les commissariats de la ville. Les pillages continuent maintenant dans les quartiers populaires”, a affirmé le commandant en chef de la police nationale, Jean-Thierry Oye Zue.

Libreville a pris des allures de western, après la proclamation des résultats officiels de la présientielle, dont Ali Bongo, le président sortant a été proclamé vainquer par la Commission électorale avec 49,80% des suffrages devant son rival Jean Ping, 48,23%, ex-ponte du régime du défunt président Omar Bongo, le père d’Ali.

Parmi la vague de violences qui ont ébranlé le Gabon, l’incendie enregisté à l’Assemblée nationale ce même mercredi. Jean Ping rejette les résultats de la présidentielle et son camp exige le re comptage des voix.

La demande de l’opposition a été rejetée par les autorités.

Voir plus