Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Élection présidentielle au Gabon : les coulisses du scrutin

Élection présidentielle au Gabon : les coulisses du scrutin

Gabon

Aujourd’hui 27 août, est une date importante dans la mémoire collective des gabonais, car ils sont appelés à choisir un candidat parmi les 11 candidats qui souhaitent les diriger, du jamais vu dans le pays.

Ils sont exactement 628 124 électeurs, repartis dans 2 580 bureaux de vote, selon le ministre de l’Intérieur gabonais, Pacôme Moubelet Boubeya.

Le jeu en vaut la chandelle, pour la première fois dans l’histoire du pays, les électeurs sont inscrits sur une liste électorale établie par le biais de la biométrie. En un mot, la photographie des électeurs apparaîtra sur les listes électorales.

Les résultats sont attendus le 30 août, ils seront annoncés par le ministre de l’Intérieur, Pacôme Moubelet Bouleya, soit 72 heures après le scrutin. Toutefois, la loi n’impose pas ce délai.

Une élection sous haute tension. Pour sa crédibilité, plus de 120 observateurs internationaux sont mobilisés.

Union européenne : plus de 60 observateurs (déployés dans les neuf provinces du pays)

Union africaine : 42 observateurs

Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) : environ 20 observateurs

Sur la liste des ‘‘invités’‘, l’on peut compter l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et l’ONG américaine National Democratic Institut (NDI).

“C’est vrai qu’il faut que le changement arrive, mais il faut aussi reconnaitre que depuis que le président Ali Bongo est là, les choses ont beaucoup évoluées”, a dit François MVOU, un administrateur civile.

“Aujourd’hui plus qu’hier notre vote va compter et Dieu seul sait que c’est déjà fait. Nous souffrons à nourrir nos enfants, il faut que ça change”, dit Mme Paulette Lemina, commerçante.

“Je viens d’accomplir mon devoir comme tout gabonais(…) je suis serein quant à la suite”, a dit Ali Bongo à sa sortie du bureau de vote.

Ali BONGO Ondimba discutant avec une scutatrice au centre de vote de l%27école urbaine du Centre

“Je viens d’accomplir mon devoir comme tout gabonais(…) je suis serein quant à la suite”, a dit Ali Bongo à sa sortie du bureau de vote.

Ali BONGO répondant aux questions des journalistes à la sortie du bureau de vote 1 Ali BONGO répondant aux questions des journalistes à la sortie du bureau de vote Arrivée d%27Ali BONGO et son épouse au bureau de vote

Selon le site (Gabonews) qui a reçu copie d’un communiqué de l’ambassade de la République gabonaise en France- Le scrutin présidentiel se déroulera dans les centres de vote des villes de Paris, Bordeaux, Lyon, Rennes, Toulouse, Marseille et Lille. Il indique par ailleurs que l’ambassade sera le lieu de vote à Paris.

Jean Ping a voté à 10h15 (09h15 GMT) au centre de vote Martine OULABOU à Libreville . A son arrivée, il a été accueilli par les cris des populations en liesse  “Jean Ping, président, Jean Ping président “ 

“Le jour de gloire est arrivé et nous nous préparons comme vous pouvez le constater à célébrer la victoire”, a-t-il dit Jean PING votant au centre de vote Martine OULABOU 2

Un électeur votant Des électeurs devant un bureau de vote le bulletin de Roland Désiré Aba%27a présent alors qu%27il a retiré sa candidature en faveur de Jean PING Le président du bureau de vote de l%27école Martine OULABOU Une représentante d%27un Candidat votant Une électrice signant la fiche après son vote

      Voir plus