Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Burkina Faso : les risques des produits avariés sur les populations

Burkina Faso : les risques des produits avariés sur les populations

Burkina Faso

Ce pays pauvre d’Afrique de l’Ouest est la plaque tournante d’un trafic qui pourrait coûter la vie à des milliers de personnes, la mise sur le marché de produits avariés.

Selon Xinhua, la ligue des consommateurs burkinibabè, a annoncé lundi que les autorités douanières du pays ont saisi 1.200 bidons de 20 litres d’huile alimentaire fabriquée dans des conditions ‘‘impropres’‘ et ‘‘frauduleuses’‘, dans la capitale économique Bobo-Dioulasso.

Le responsable de la ligue des consommateurs, Pascal Zaida, a confié à l’Agence chinoise que : «  ces produits impropres à la consommation (…) ont été saisis avec l’appui du Laboratoire national de santé publique ». Il a par ailleurs indiqué que ces produits seront incinérés. Les autorités ont assuré qu’elles mettront tout en œuvre pour retrouver les propriétaires de ces marchandises.

Plusieurs sources indiquent que le Burkina Faso subit lourdement ce trafic de ‘‘produits alimentaires avariés, produits à l’intérieur du pays, ou en provenance de l’extérieur’‘.

Le 19 août 2016, environ 30 tonnes de poulets impropres à la consommation ont été saisies dans une gare de Ouagadougou, la télévision nationale (rtb) avait montré les images d’une cargaison de poulets en pleine décomposition. Plusieurs autres produits tels que le riz et le poisson, avariés, sont revendus sur le marché.

Environ 1.300 tonnes de soda périmé avaient été saisies dans une banlieue de Ouagadougou en 2015.
Ce trafic prospère à cause du manque d’information et de la paupérisation de la population qui préfère des produits à coûts réduits.

Voir plus