Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Pas de scandale sur le burkini au Maroc

Pas de scandale sur le burkini au Maroc

Maroc

Le port du burkini au Maroc ne suscite pas de remous. En effet, le vêtement de bain des musulmanes a trouvé sa place sur les plages publiques, où la pudeur est de plus en plus requise.

À Rabat, la capitale, les tenues sont disparates. Mais surtout le prix du burkini, qui avoisine les 56 dollars, ce qui n’est pas à la portée de toutes les bourses.

“J’ai constaté que ce phénomène se voit plutôt sur les plages du nord du Maroc. Des jeunes filles le portent ainsi que des femmes plus âgées. Mais dès que tu t’approches du sud, ce phénomène devient de plus en plus rare. Par exemple ici à Rabat, il n’y a pas beaucoup de burkinis”, observe un animateur de la sono à la plage.

J'ai constaté que ce phénomène se voit plutôt sur les plages (...) ce phénomène devient de plus en plus rare.

Dans le royaume chérifen, une confrontation discrète oppose les pros et anti-burkini alors même qu’il n’existe pas de loi interdisant le port de ce vêtement.

Le phénomène ne surprend pas les habitants de Rabat. “Les femmes marocaines ont commencé à porter le burkini, mais ce phénomène avance lentement, explique un Rabatais. Je pense que le burkini va trouver sa place ici un jour”.

En France, le burkini suscite des crispations. Il est même interdit dans le sud sur les plages de Cannes, Nice ou encore Cisco en Corse. Au nord du Maroc, région jugée conservatrice, le burkini semble déjà adopté. Les Marocaines résidant à l‘étranger seraient à l’origine de ce phénomène de mode.

Voir plus