Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan/accord de paix: Khartoum accuse le SPLM-N

Soudan/accord de paix: Khartoum accuse le SPLM-N

Soudan

Les autorités ont accusé samedi les rebelles du Mouvement Populaire de Libération du Soudan, d’avoir provoqué l‘échec des dernières discussions.

Ces tractations devaient mettre fin aux hostilités entre les deux parties dans l‘État du Nil-Bleu, celui du sud-Kordofan et dans la région du Darfour. Principal point d’achoppement, un différend lié à la trajectoire de l’aide humanitaire devant être acheminée dans les régions en conflit.

Ibrahim Mahmoud, adjoint au président soudanais: “nous sommes sûr que si les dirigeants des deux États et de dirigeants soudanais sont déterminés à arrêter cette guerre, cette guerre s’arrêtera, même si certains en ont fait un fond de commerce. Le Conseil de paix et de sécurité de l’UA nous a demandé la mise en oeuvre de l’accord tripartite afin de fournir de l’aide humanitaire immédiatement et a demandé au gouvernement et aux mouvements armés de fournir de l’aide aux personnes dans le besoin dans les zones en conflit,. Et puis qu’est-il arrivé? Ils l’ont rejetée. Depuis 2012, ils ont rejeté l’aide humanitaire pour les citoyens et cela a été acté par l’Union africaine et le Conseil de sécurité des Nations Unies.”

Pour rappel, des pourparlers pour une trêve dans ces trois régions ont eu lieu il ya plus d’une semaine à Addis Abéba. Ces discussions sont intervenues après que les trois plus importants groupes rebelles du pays ont signé une feuille de route sous l‘égide de l’UA pour mettre fin à des années de conflit. Les tensions entre le régime du président Omar el-Béchir et les ethnies minoritaires ont déja fait des dizaines de milliers de morts dans ces régions.

Les groupes rebelles Armée de libération du Soudan (ALS) du chef Minni Minnawi et Mouvement pour la justice et l‘égalité (JEM) continuent de lutter contre le pouvoir au Darfour (ouest), région en conflit depuis 2003, alors que celui du Mouvement de libération du Soudan (SPLM-N) le combat depuis 2011 au Nil-Bleu et au Kordofan-Sud (sud). Ils se plaignent d‘être marginalisés par Khartoum sur les plans économique et politique.

Le conflit au Darfour a fait 300.000 morts selon l’ONU et plus d’un million de déplacés. Les violences s’y poursuivent mais à une moindre échelle.

Voir plus