Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

John Kerry appelle le déploiement des troupes supplémentaires au Soudan du Sud

John Kerry appelle le déploiement des troupes supplémentaires au Soudan du Sud

Kenya

Le chef de la diplomatie américaine a insisté lundi, dans la capitale kényane, sur le déploiement de troupes supplémentaires à Juba, conformément à la résolution voté du conseil de sécurité de l’ONU.

‘’ Il ne fait absolument aucun doute, et nous sommes tous d’accord, les ministres ici présents, que nous devons matérialiser l’envoi des forces de protection régionale autorisées par le conseil de sécurité de l’ONU dans ce pays. Permettez-moi de souligner que ce n’est pas une force d’intervention, mais de protection ‘’, a déclaré John Kerry.

Le 12 août, le conseil de sécurité s‘était prononcé en faveur de l’envoi de 4 000 hommes supplémentaires au Soudan du Sud, en dehors des 12 000 déjà sur le terrain. Décision motivée notamment par la dégradation du climat sécuritaire dans ce pays après l’affrontement entre les troupes du président Salva Kiir et celles de son ancien vice-président Rieck Machar à Juba , la capitale.

Les dirigeants du Soudan du Sud doivent assumer leur responsabilité. Ils doivent mettre en avant, l'intérêt de leurs citoyens et s'abstenir des actes violents et de toute provocation.

Depuis, la paix semble suspendue sur une corde raide dans ce pays. Des observateurs redoutent notamment une nouvelle escalade de la violence, surtout après le départ de Machar du pays.
Le secrétaire d’Etat américain appelle les dirigeants sud-soudanais à plus de responsabilités.

‘‘Les dirigeants du Soudan du Sud doivent assumer leur responsabilité. Ils doivent mettre en avant, l’intérêt de leurs citoyens et s’abstenir des actes violents et de toute provocation. Le temps est venu de remplacer la confrontation et l’impunité par la réconciliation et la responsabilité.’‘

John Kerry a annoncé une aide humanitaire de 138 millions de dollars en direction du soudan du sud.

A propos de la situation politique au Kenya à l’approche de la présidentielle de 2017, le diplomate américain a émis le souhait de voir les différents être réglés par les voies pacifiques.

Voir plus