Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

CPI : Ahmad Al Faqi demande pardon au peuple malien

CPI : Ahmad Al Faqi demande pardon au peuple malien

Mali

Le djihadiste malien présumé, accusé d’avoir ordonné et participé à la destruction des mausolées de Tombouctou au Mali, a plaidé coupable et demandé pardon au peuple malien. C‘était à l’ouverture de son procès lundi devant la Cour pénale internationale.

“Je demande leur pardon et je leur demande de me considérer comme un fils ayant égaré son chemin”, a-t-il déclaré après avoir plaidé coupable de crime de guerre.

Le Touareg Ahmad Al Faqi Al Mahdi est accusé d’avoir “intentionnellement dirigé des attaques” contre neuf des mausolées de Tombouctou, classés au Patrimoine mondial de l’humanité, et contre la porte de la mosquée Sidi Yahia entre le 30 juin et le 11 juillet 2012.

En tant que chef de la Hisbah, la brigade islamique des moeurs, il aurait ordonné et participé aux attaques contre les mausolées, détruits à coups de pioche, de houe et de burin.

Ces actes sont décrits comme une profanation de la “Cité des 333 saints”, du nom du ceux que les spécialistes présentent comme étant protecteurs de la ville, susceptibles d‘être sollicités pour des mariages, pour implorer la pluie ou lutter contre la disette.

Le procès devrait durer environ une semaine, ont indiqué les juges. L’accusation et défense prononceront leurs déclarations liminaires. Le jugement et la condamnation suivront à une date ultérieure.

Voir plus