Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

La Tunisie célèbre sa première médaillée des jeux de Rio

La Tunisie célèbre sa première médaillée des jeux de Rio

Escrime

De nombreux tunisiens se sont rassemblés mardi soir à l’aéroport de Tunis-Cathage, pour accueillir la fleurettiste Inès Boubakri, première africaine médaillée en escrime lors des jeux de Rio 2016.

Malgré une blessure au dos qui l’a handicapé en demi-finale, elle a fait preuve de courage en allant décrocher la médaille de bronze.

“J’ai travaillé pour gagner la médaille d’or parce que je côtoie toujours des champions. La concurrence était rude, il y avait des Italiennes, des Russes qui dominent les premières places. J’ai imposé mon jeu et j’ai voulu exister en tant que Tunisienne et ce n‘était pas facile. Les matchs finissent avec des résultat serrés, mais avec le cœur, je n’ai pas baissé les bras et j’ai pu gagner la médaille de bronze,” a expliqué Inès Boubakri, escrimeuse tunisienne, médaillée de bronze aux jeux de Rio 2016.

Dans son entourage, on l’imagine déjà sur la plus haute marche du podium dans 4 ans à Tokyo au Japon.

Hena Zaweli est la mère d’Inès Boubakri et entraineur de l‘équipe du Qatar d’escrime : “ce n’est que le début. Comme nous l’avons fait pendant la coupe du monde 2014, nous n’allons pas nous arrêter là. Elle a beaucoup travaillé avec le soutien du ministère, du comité olympique, de son entraîneur en France et toute sa famille pour arriver à ce résultat. Et dans quatre ans, elle se souviendra de nous avec une médaille d’or.”

Inès Boubakri est pour l’heure, la seule médaillée de la Tunisie au Brésil. Les deux grandes vedettes locales, l’athlète Habiba Ghribi et le nageur Oussama Mellouli, ont perdu leurs titres olympiques conquis il y a quatre ans à Londres