Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Vidéo des "filles de Chibok" : le gouvernement nigérian en contact avec Boko Haram

Vidéo des "filles de Chibok" : le gouvernement nigérian en contact avec Boko Haram

Nigéria

Réaction du gouvernement nigérian suite à la diffusion, ce dimanche, par Boko Haram d’une vidéo montrant des présumées lycéennes de Chibok enlevées en avril dernier.

Abuja affirme être en contact avec le groupe, pour s’assurer de l’authenticité des auteurs de la vidéo. “Comme ce n’est pas la première fois que nous sommes contactés de cette manière, nous voulons être sûrs que ceux avec qui nous sommes en contact sont bien ceux qu’ils prétendent être”, déclare le ministre nigérian de l’Information Lai Mohammed cité dans un communiqué du gouvernement.

Une dizaine de présumées filles de Chibok, dont une se nommant Maina Yakubu sont apparues aux côtés d’un homme enturbané dans une vidéo postée ce dimanche sur YouTube. L’homme qui se présente comme un membre de la secte islamique a exhorté l’une des filles à passer un message au gouvernement nigérian. La jeune fille appelle ainsi le gouvernement à libérer les combattants de Boko Haram emprisonnés.

>>> LIRE AUSSI : Soudan du Sud : 60 personnes mortes asphyxiées en 2015, Amnesty dénonce un crime de guerre

L’homme affirme par ailleurs qu‘“une quarantaine de ces filles ont été mariées conformément à la volonté d’Allah”, puis “d’autres tuées dans des bombardements aériens”.

En avril 2014, 279 filles avaient été kidnapées par Boko Haram dans leur lycée. Après l’attaque, aucune piste n’avait permis de retrouver les captives. Ce n’est qu’en mai dernier que l’une des filles a été retrouvée par une milice locale et par l’armée dans une zone encore contrôlée par Boko Haram dans l‘État de Borno.

Voir plus