Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Rwanda et le Congo s'engagent à "redynamiser" leurs relations

Le Rwanda et le Congo s'engagent à "redynamiser" leurs relations

Rwanda

Le Rwanda et la République démocratique du Congo veulent redynamiser leurs relations marquées depuis de longues années par la défiance. Objectif de la rencontre vendredi dans l’Ouest du Rwanda des deux chefs d‘État, et de leurs délégations ministérielles.

Un accord scellé dans la ville de Rubavu au Rwanda, à la frontière avec la République démocratique du Congo.

Les présidents congolais et rwandais ont convenu au cours de la rencontre de renforcer leur coopération dans les domaines du commerce transfrontalier et de l‘énergie, notamment “dans l’exploitation du gaz méthane dans le lac Kivu”, et à intensifier leurs relations diplomatiques.

Plusieurs progrès ont jusqu’ici été réalisés par les deux pays, notamment en matière de sécurité, tels que stipulé par un communiqué conjoint des deux pays.

''Il y a des opérations qui sont en cours depuis 2-3 ans.Nous pensons que la fin des opérations dépendra de la fin des opérations de la fin de ce problème. Concrètement, ce que ça veut dire, tant qu'il y aura de la FDLR on va continuer avec les opérations.''

“S’agissant de la coopération dans le domaine de la sécurité, les deux parties se sont félicité des progrès réalisés dans les efforts visant à l‘éradication des forces négatives, et ont également souligné l’importance de la mise en place d’un mécanisme étroit d‘échange de renseignements”.

Un communiqué qui rappelle les guerres de (1996-1997 et 1998-2003) dont à été victime la RDC qui a d’ailleurs été envahi par son voisin de manière directe ou par des milices interposées, et la présence dans l’est de la RDC de la rébellion des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Des conflits qui ont poussé les deux pays à s’accuser mutuellement de déstabilisation.

“La FDLR, comme vous venez de le dire, c’est un problème qui ne date pas d’aujourd’hui. Au moment où nous parlons, (…) ce qui est en train de se faire sur le terrain et ce sont les opérations qui sont en cours dans la province ici du Nord-Kivu, et bien entendu, une partie de la province du Sud-Kivu.” À déclaré le président Joseph Kabila.

Kinshasa accuse régulièrement le Rwanda de déstabiliser sa façade orientale. De son côté, le gouvernement rwandais reproche aux autorités congolaises de ne rien faire pour mater les FDLR, voire de les soutenir.

Les FDLR sont présentes dans l’est de la RDC depuis la fin du génocide au Rwanda en 1994, au cours duquel environ 800.000 personnes ont été tuées, essentiellement parmi la minorité tutsi, selon l’ONU.

Opposés à M. Kagame, les FDLR sont toujours considérées par Kigali comme une menace stratégique majeure, même si ces forces n’ont mené aucune action d’envergure en territoire rwandais depuis plusieurs années.

Voir plus