Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria: affrontements entre bergers et agriculteurs dans le Sud

Nigeria: affrontements entre bergers et agriculteurs dans le Sud

Nigéria

Les conflits entre éleveurs musulmans et paysans chrétiens alimentent ces derniers temps les tensions sectaires dans la partie méridionale du pays, déjà en proie aux troubles causés par les mouvements indépendantistes.

A l’origine des tensions, l’arrivée des Fulani, les bergers musulmans qui tentent d‘échapper à la désertification et à l’insurrection djihadiste de Boko Haram dans le nord. En quête de nouveaux paturâges, ils attaquent des villages entiers, volent et tuent des civils selon des témoignages rapportés par l’agence Reuters. C’est ainsi qu‘à Nimbo, village situé dans le Sud-est, des éleveurs musulmans ont ouvert le feu sur les villageois, et incendié une maison où un prêtre et sa famille dormaient.

“Ils ont traversé toute la ville et fait en sorte que tout homme ou jeune homme qu’ils trouvaient soit tué.” témoigne ainsi Joseph Obeta un prêtre de Nimbo. “ Ces bergers peuls, ils perturbent notre peuple le long de cette route. C’est une route fédérale et ils tourmentent les gens, volent, violent des femmes, en faisant toutes sortes de mauvaises choses, même à un point où ils ont étendu leur mouvement à l’intérieur des villages et tué les gens là-bas “ témoigne Anthony Okafor, un garde communautaire.

En outre, selon l’agence des Nations Unies pour les refugiés qui tentent d’esquisser un bilan, des centaines de personnes ont perdu la vie et des dizaines de milliers ont fuit leurs foyers.

Pour se défendre, les leaders Peuls disent qu’ils répriment les membres qui commettent des crimes, mais ajoutent qu’ils sont souvent eux-mêmes victimes d’enlèvements, d’attaques ou de vol de bétail.

D’après certains analystes, ces tensions pourraient raviver un mouvement indépendantiste opérant dans cette région et qui milite pour la création d’un Etat du Biafra. Les affrontements pourraient encore fracturer le sud producteur de pétrole où les militants du delta du Niger procèdent régulièrement aux explosions de pipelines pour réclamer une plus grande part des revenus pétroliers . D’autres voient à travers ces attaques de bergers musulmans une opération visant à dominer le Sud chrétien. Pis, de nombreux résidents de ces contrées voient en l’arrivée de ces bergers nomades l’expression d’un plan d’invasion soutenu par le président Muhammadu Buhari, lui-même Fulani musulman, visant à transformer le Nigeria en un État islamique.

Le gouvernement rejette ces allégations, mais les responsables locaux eux, affirment qu’Abuja n’a pas fait grand-chose pour arrêter la violence et protéger les villageois.

La semaine passée, le président Buhari a déclaré qu’il avait ordonné à des agences de sécurité de “traiter de manière décisive” les affrontements entre éleveurs et agriculteurs.

Mais les résidents et les militants des droits de l’Homme disent que les précédentes annonces n’ont été suivies d’aucune action concrète dans les zones touchées par les affrontements.

Voir plus