Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Affrontements meurtriers entre l'armée et des trafiquants d'armes

Affrontements meurtriers entre l'armée et des trafiquants d'armes

Nigéria

Onze militaires nigérians ont été tués samedi lors d’affrontements avec des trafiquants d’armes présumés dans le centre du pays.

Il s’agit d’un officier, de deux aviateurs et de huit soldats. Deux militaires ont également été blessés alors qu’un autre est toujours porté disparu, selon le bilan communiqué par le porte-parole de l’armée nigériane. L’armée affirme, néanmoins, avoir tué huit trafiquants et procédé à l’arrestation de 57 autres. Des armes et des munitions ont aussi été saisies au cours de ces opérations.

Les soldats nigérians ont été attaqués alors qu’ils menaient des opérations dans les villages de Kopa, Dagma et Gagaw, dans l‘État de Niger où se développe un intense trafic d’armes illégales. “Alors qu’ils s’approchaient et se déployaient pour mener à bien leur mission, les soldats ont essuyé des tirs simultanés et sporadiques dans ces trois emplacements. Ils ont riposté en accord avec les règles de leur engagement’‘, a déclaré le colonel Sani Usman, porte-parole de l’armée nigériane.

Cette partie centrale du pays est minée par des conflits sur les droits de pâturage entre éleveurs peuls et agriculteurs chrétiens. Des différends qui ont fait plusieurs centaines de morts ces derniers mois.

Selon l’Organisation des Nations-Unies, plus de 350 millions d’armes illégales circulent au Nigeria.

Voir plus