Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Tunisie a son nouveau Premier ministre

La Tunisie a son nouveau Premier ministre

Tunisie

Ce qui resemblait en Tunisie à un secret de Polichinelle, a finalement été officialisé ; le président Béji Caïd Essebsi (voir photo) a nommé ce mercredi Youssef Chahed au poste de Premier ministre. Ce dernier s’est tout de suite exprimé face à la presse, au palais présidentiel de Carthage.

“(Le président) m’a chargé de former le prochain gouvernement, un gouvernement d’union nationale. Je veux présenter d’abord mes remerciements à son excellence M. le président de la République pour sa confiance et je pense que c’est un message envoyé à tous les jeunes tunisiens après la révolution et si Dieu veut nous serons au niveau de cette confiance et au niveau de cette importante responsabilité dans la situation difficile que vit notre pays”, a dit le tout-nouveau chef du futur gouvernement d’union.

Youssef Chahed, ex-ministre des Affaires locales, remplace ainsi l’indépendant Habib Essid, désavoué par le Parlement samedi dernier au cours d’un vote de défiance. Il a été reproché à l’ex-Premier ministre son incapacité à faire face au défi sécuritaire dû aux attaques terroristes en Tunisie et la persistance de la crise économique qui plombe les espoirs des Tunisiens.

Mais il est aussi est reproché au président tunisien d’avoir choisi un membre de Nidaa Tounès, son parti politique, faussant ainsi les bases du jeu démocratique. Certains détracteurs de Béji Caïd Essebsi vont même jusqu‘à affirmer que le nouveau Premier ministre est un parent par alliance du président.

Avant la nomination de Youssef Chahed, des bruits de couloir laissaient entendre qu’Hafedh Caïd Essebsi (le fils du président tunisien) occuperait le poste de Premier ministre. Cela avait valu au régime une volée de bois vert sur les réseaux sociaux.

Le nouveau Premier ministre se veut pragmatique. “Aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle étape qui requiert des efforts, des sacrifices, de l’audace, du courage, de l’abnégation et des solutions sortant du cadre classique”, a-t-il ajouté, mentionnant de même que ses priorités seraient la lutte contre le terrorisme et la corruption.

30 jours. C’est le délai imparti à Youssef Chahed pour former son équipe gouvernementale. Le chef du futur gouvernement a précisé que les consultations à ce propos débuteront ce mercredi-même.

“Ce sera un gouvernement politique, un gouvernement de compétences, de jeunes”, a-t-il poursuivi, en promettant au passage que les femmes seraient “mieux représentées”.

Voir plus