Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : un partisan de l'opposition tué

RDC : un partisan de l'opposition tué

République démocratique du Congo

En RDC, un partisan de l’opposition a été tué par un militaire, et des heurts s’en sont suivis avec la police.

« Mon collègue Guy Mpiana a été tué par un militaire de l’armée parce qu’il portait un t-shirt à l’effigie du président Tshisekedi », a déclaré à l’AFP Justin Kabongo, un militant de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social).

« Un combattant a été tué par balle par un militaire », a confirmé à l’AFP Bruno Tshibala, porte-parole de l’UDPS.

Le général Célestin Kanyama, chef de la police de Kinshasa, a indiqué de son côté qu’‘‘un militaire’‘ avait tiré sur un motard.

Toutefois, le colonel Ezechiel Mwanamputu, porte-parole de la police, a fait savoir qu’ « Ils ont habillé ce motard d’une trentaine d’années d’habits portant l‘éffigie de l’UDPS et de M. Tshisekedi pour politiser l’incident.

Selon l’AFP, des incidents ont suivis entre partisans de l’UDPS et forces de l’ordre.

«  Les militants de l’UDPS ont récupéré le corps du motard tué, l’ont exposé à leur siège, ont jeté des pierres sur des passants, brulant des pneus, ils ont brûlé aussi un bus », a ajouté le chef de la police de Kinshasa.

Vers 17h00 (GMT), les militants de l’UDPS ont résisté lorsque la police est intervenue pour rétablir l’ordre, mais ‘‘le calme a été imposé’‘, a assuré le colonel.

La récente décision de la Cour Constitutionnelle autorise M. Kabila à rester au pouvoir au-delà de décembre 2016 si la présidentielle n’est pas organisée, une mesure ‘‘nulle et de nul effet’‘, selon l’opposition.

Voir plus