Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tunisie : le Parlement retire sa confiance au gouvernement de Habib Essid

Tunisie : le Parlement retire sa confiance au gouvernement de Habib Essid

Tunisie

Les députés ont retiré samedi leur confiance au gouvernement de Habib Essid au pouvoir depuis un an et demi. Le président Essebsi avait exprimé en mai son souhait de voir un cabinet d’union nationale à la tête de la Tunisie.

Le gouvernement est désormais considéré comme démissionnaire et le président doit engager des consultations dans un délai de 10 jours pour charger la ‘‘personnalité la plus apte’‘ de former un nouveau cabinet.

Le gouvernement Essid était sous pression depuis que le président Béji Caïd Essebsi a manifesté son souhait pour un cabinet d’union nationale, il y a deux mois.

Le gouvernement a été majoritairement désavoué avec 118 votant contre le renouvellement de la confiance, 3 pour et 27 abstentions.

Dans un climat d’attaques jihadistes, plusieurs craignent que le départ de Habib Essid, un indépendant de 67 ans, qui avait du ‘‘mal à s’asseoir’‘ dans son fauteuil de Premier ministre, n’envenime la situation politique et sécuritaire du pays.

« Le temps est venu d’un changement (…). Le rendement (du gouvernement) est encore trop faible », a dit l’ex-premier ministre Ali Larayedh, d’Ennahda.

« Le gouvernement a fait son devoir dans plusieurs domaines (…) mais il y a des domaines dans lesquels on ne peut arriver à des résultats concrets (…) en un an et demi « , a répondu M. Essid.

« Nous avons de grands problèmes, mais nous avons (…) les hommes et les femmes qui ont les compétences pour faire face’‘, a-t-il renchéri.

La transition politique après la révolution de 2011 avait été une réussite, néanmoins, l‘économie de la Tunisie demeure en crise à cause de son tourisme fragilisé par les menaces d’attentats.

Voir plus