Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le mandat de la Minuss prorogé au Soudan du Sud

Le mandat de la Minuss prorogé au Soudan du Sud

ONU

Le Conseil de sécurité des Nations unies a prorogé le mandat de la Minuss (Mission de maintien de la paix au Soudan du Sud), jusqu’au 12 août.

Le Conseil des 15 membres a voté à l’unanimité en faveur de cette prorogation, envisageant par l’occasion l’imposition d’un embargo sur les armes et l’envoi de plus de casques bleus, suite à un rapport des Etas-Unis, qui avertit quant à un risque de regain de violence dans le sud du pays.

Samantha Power, ambassadrice américaine auprès des Nations unies : “les événements des dernières semaines ont démontré la rapidité avec laquelle la violence peut se relancer et combien sont dévastatrices les conséquences de ces violences sur les populations. Nous venons de recevoir des rapports très inquiétants de violence significative dans le sud du Soudan du Sud et nous devons tous être en état d’alerte cet week-end, parce que les événements pourraient dégénérer rapidement et être hors de contrôle encore une fois. “

La Minuss, composée d’environ 12.000 hommes, a autorisation d’utiliser la force de ses armes pour protéger les civils, mais elle a été incapable de remplir pleinement son mandat.

Au moins 272 personnes ont été tuées dans de violents combats qui ont éclaté début juillet à Juba pendant plusieurs jours, entre les troupes fidèles au président Salva Kiir et celles de son ancien vice-président Riek Machar (sur la photo). Ce dernier, qui a été reconduit dans ses fonctions cette année, a quitté Juba après les combats, laissant entendre qu’il n’y retournerait qu’après le redéploiement des troupes onusiennes, qui assureront le rôle de force tampon.

Salva Kiir a remplacé Machar par le général Deng Gai, ex-ancien négociateur en chef de l’opposition, qui a rompu les liens avec Riek Machar.