Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Indonésie : trois Nigérians exécutés pour trafic de drogue

Indonésie : trois Nigérians exécutés pour trafic de drogue

Indonésie

Trois Nigérians et un Indonésien ont été exécutés pour trafic de drogue en Indonésie dans la nuit de jeudi à vendredi.

Ces exécutions ont eu lieu au complexe pénitentiaire de Nusakambangan , dans le sud du pays. Au total se sont quatorze personnes qui devraient être exécutées. Mais selon des sources, un violent orage et des pluies diluviennes sur le site des exécutions pourraient expliquer ce report des dix autres condamnés.

En dépit des appels du secrétaire général de l’ONU et de l’UE à renoncer à l’exécution des condamnés, le gouvernement indonésien a refusé ses appels estimant que cet acte a été fait non pas dans le but de supprimer des vies, mais pour stopper l’acte abominable du trafic de drogue dans leur pays.

“La peine capitale ne s’oppose pas au régime du droit international. Pour l’Indonésie, la peine de mort est une loi positive qui a encore son efficacité et ce n’est pas contre les droits de l’homme établis depuis 1945 “ a déclaré Armanatha Nasir, ministre indonésien des Affaires Étrangères.

Plutôt ce jeudi des manifestations contre l’exécution des condamnés à mort avaient eu lieu à Cilacap. Des protestations qui ont été suivies d’affrontements. Quant aux autorités, elles ont accéléré les préparatifs et des ambulances transportant des cercueils ont été aperçus ce jeudi. Approchés des membres de familles de condamnés disent avoir été informés que les exécutions auraient lieu dans la nuit.

C’est la troisième série d’exécutions depuis l’arrivée au pouvoir du président Joko Widodo en octobre 2014. Ce dernier défend le recours à la peine de mort pour combattre le trafic de drogue en hausse.

L’Indonésie est l’un des plus grands marchés de stupéfiants en Asie du Sud-Est.

Voir plus