Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Al-Nosra se sépare d'Al-Qaïda

Al-Nosra se sépare d'Al-Qaïda

Syrie

Le groupe terrosriste Al-Nosra, par le canal de son chef, a annoncé son divorce d’avec Al-Qaïda. Et ce, au moment où les troupes fidèles à Bachar al-Assad progressent dans leur tentative de reprise de la ville stratégique d’Alep.

Abou Mohammad al-Jolani, chef d’Al-Nosra, est apparu à la télévision pour la première fois, pour faire cette annonce en personne. L’homme est sorti de l’ombre pour annoncer la rupture de son groupe avec Al-Qaïda. Al Nosra était jusqu‘à présent considérée comme la branche syrienne de l’organisation terroriste.

Une décision tactique. En se coupant d’Al-Qaïda, le groupe souhaite se protéger d’une éventuelle action commune entre Russes et Américains en Syrie. Selon son leader, c’est une manière de protéger la révolution syrienne.

Le Front Al-Nosra représenterait environ 7 à 8.000 combattants (voir photo). Présents dans plusieurs régions de Syrie, leur bastion est la ville d’Idlib au nord-ouest du pays. Ils contrôleraient aussi certaines zones de la région d’Alep.

La mue du groupe passe aussi par un changement d’appellation. Exit Al-Nosra, désormais, ce sera le Front Fateh al-Cham, conquête de la Syrie en arabe. Reste que sur le terrain, le front recule. Alep pourrait très bientôt être repris par les forces de Bachar al-Assad, épaulée par l’aviation russe.

Les quartiers dominés par les rebelles sont désormais coupés du monde extérieur. 250 000 habitants seraient pris au piège.

Voir plus