Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gabon : les recours de l'opposition à la candidature du président Ali Bongo, rejettés

Gabon : les recours de l'opposition à la candidature du président Ali Bongo, rejettés

Gabon

Les recours de Pierre-Claver Maganga Moussavou, Jean Ping et Guy Nzouba-Ndama, trois candidats de l’opposition contre la candidature du président Ali Bongo Ondimba ont été rejetés jeudi par la Cour Constitutionnelle qui valide, de fait, la candidature du président sortant à la présidentielle du 27 août prochain.

Au Gabon, la Cour constitutionnelle a rejeté les recours déposés par les candidats de l’opposition qui récusent la nationalité gabonaise d’Ali Bongo Ondilmba. Ils accusent le chef de l‘état d’avoir, notamment, falsifié son acte de naissance.

Le président sortant pourra donc se présenter à la présidentielle du 27 août prochain, sa candidature ayant été validée, de fait, par la Cour constitutionnelle.

Les recours rejetés ont été déposés par Pierre-Claver Maganga Moussavou, Jean Ping et Guy Nzouba-Ndama, trois candidats de l’opposition qui dénoncent l’inéligibilité du président. Sa candidature serait, selon eux,, contraire à l’article 10 de la Constitution qui stipule que pour être président du Gabon ; il faut être né Gabonais.

Selon ces opposants, Ali Bongo aurait été adopté par l’ancien président du Gabon Omar Bongo et serait né au Nigeria. Son acte de naissance serait donc un faux.

La décision rendue publique par les neuf juges n’a, cependant, pas surpris les plaignants. Zacharie Myboto, président de l’Union nationale, un parti de l’opposition, a expliqué que les opposants n’ont pu fournir l’acte de naissance querellé ; la Commission électorale leur ayant refusé l’accès au dossier de candidature du président-candidat.

Il a ainsi appelé l’opposition à se réunir afin de réfléchir aux prochaines actions à mener, vu qu’elle n’a plus de recours possible contre cette décision de la Cour constitutionnelle.

Voir plus