Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Des Casques bleus accusés d'avoir laissé commettre des viols

Des Casques bleus accusés d'avoir laissé commettre des viols

Sud-Soudan

L’ONU hausse le ton et condamne les viols et violences sexuelles contre des civils dans la capitale du Soudan du Sud, Juba.

Les Nations unies ont enregistré au moins 120 cas de viols depuis la reprise des combats entre les forces loyalistes et les partisans de Riek Machar, il y a trois semaines. Des mineures figurent parmi les victimes de ces actes qui seraient commis par des soldats en uniforme et par des hommes en civils.

Enquête contre des Casque bleus

Le commandement de la Mission de l’ONU au Soudan du Sud a ouvert également une enquête pour faire la lumière sur des accusations contre des Casques bleus qui n’auraient rien fait pour un empêcher le viol d’une femme par des soldats sud-soudanais près d’une de ses bases. « Nous prenons très au sérieux les allégations selon lesquelles des Casques bleus n’ont pas aidé des personnes en danger », a fait savoir le porte-parole adjoint de l’ONU Farhan Haq. Il a d’ailleurs prévenu qu’il y aura « de graves conséquences si ces Casques bleus ont failli à leur mission ». Les informations de presse révèlent qu’il s’agit de Casques bleus népalais et chinois.

Les récentes violences à Juba ont fait environ 300 morts et poussé plusieurs milliers de Sud-Soudanais à trouver refuge dans les bases de l’ONU.

Voir plus