Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Rio 2016 : les athlètes kényans sont prêts pour les jeux

Rio 2016 : les athlètes kényans sont prêts pour les jeux

Kenya

Après de longs mois d’incertitude, l’athlétisme kényan est prêt à prendre part aux Jeux olympiques de Rio au Brésil.

Au début du mois de juillet, tous les athlètes vedettes du Kenya, sont passés par les redoutables qualifications à Eldoret dans le nord du pays.

Joie et émotion intense chez ceux qui ont décroché leur billet pour les jeux.

“Je suis enthousiaste, je suis heureux d’avoir gagné à Eldoret et de représenter le Kenya aux Jeux olympiques,” a déclaré Asbel Kiprop, champion du monde du 1.500 m.

Pourtant, les athlètes kényans ont failli être privés des jeux de Rio pour des cas de dopage. Un scandale qui a entraîné la chute du directeur général de la fédération d’athlétisme accusé d’avoir couvert les tricheurs.

Mais aussi l’arrestation de Federico Rosa, un agent sportif italien soupçonné d’avoir fourni des produits dopants à la marathonienne Rita Jeptoo, suspendue pour contrôle positif à l’EPO.

Il a fallu élaborer une nouvelle loi antidopage et écarter ceux sur qui pèsent des soupçons de dopage, pour remettre les athlètes kényans sur la route de Rio.

Jackson Tuwei est le président de la Fédération d’athlétisme du Kenya : “Nous avons les dossiers de ceux qui en ont utilisé et ils ont été mis en garde selon les règles et régulations de l’Agence Mondiale Antidopage et de la Fédération internationale d’athlétisme, et ils ont été avertis, ils ne sont pas ici.”

Hassan Wario est le ministre kényan des Sports : “Le Kenya est une grande nation de sport. Nous devons nous assurer que les réputations et les carrières de nos athlètes, honnêtes et travailleurs, soient protégées. C’est une priorité pour le gouvernement. C’est pourquoi nous allons travailler sans relâche avec l’Agence antidopage du Kenya afin d‘être en totale conformité avec le code, le plus rapidement possible.”

La délégation olympique du Kenya à Rio est constituée de 185 sportifs, répartis dans sept disciplines, soit trois plus qu‘à Londres en 2012. L’athlétisme de cette grande nation de sport, classée première lors des derniers championnats du monde en Chine, est la principale source de médailles pour l’Afrique dans les compétitions internationales.

Voir plus