Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Cameroun : l'État prêt à débourser 95 milliards de francs CFA pour sauver la Camair-Co

Cameroun : l'État prêt à débourser 95 milliards de francs CFA pour sauver la Camair-Co

Le gouvernement a validé le plan de redressement proposé par Boieng Consulting pour sauver la compagnie aérienne de la faillite.

Le Cameroun se donne quatre ans pour réussir à imposer Camair-Co dans le ciel africain. Le plan de redressement proposé par le cabinet affilié au constructeur américain d’aéronefs Boieng prévoie que l‘État éponge les près de 35 milliards de francs CFA de dettes que traîne la compagnie aérienne, mais aussi qu’il consente à débourser 60 milliards de francs pour financer les nouvelles ambitions de l’entreprise. Parmi celles-ci, il faut compter l’achat de neuf nouveaux avions qui viendront s’ajouter aux cinq appareils déjà acquis par la compagnie camerounaise.

Avec une flotte de 14 appareils, Camair-Co pourra dès lors prétendre couvrir cinq continents ainsi que les principales villes du monde – Paris, Bruxelles, Washington, Wangzhou et Dubaï. Il faudra aussi compter avec 13 correspondances vers des villes africaines et enfin neuf vols domestiques.

La Camair-Co a été créée en 2006 en remplacement de la Camair tombée en faillite. Le vol inaugural de la nouvelle compagnie financée à 100 % par des fonds publics ne se fera cependant que cinq ans plus tard. Un décalage qui illustre les difficultés financières et managériales auxquelles est confrontée l’entreprise qui a épuisé quatre directeurs généraux en cinq ans.

La dernière avarie enregistrée par l‘« Étoile du Cameroun » est l’annonce, en juin dernier, de la suspension de ses vols vers la France, son unique destination hors Afrique, par l’Autorité aéronautique civile du Cameroun.